La Dominatrice Black qui obtient réparation de la part de ses clients

La Dominatrice Black qui obtient réparation de la part de ses clients

Maîtresse Velvet ne ressemble pas aux autres dominatrices de la communauté BDSM. Lorsque ses clients entrent dans son donjon, non seulement ils paient pour une séance, mais ils suivent également une leçon de théorie féministe noire car Maîtresse est titulaire d’une maîtrise en études interdisciplinaires.

À première vue, il semblerait que ses méthodes glorifient le fétichisme racial. Maîtresse Velvet s’est tout d’abord sentie sceptique à cette idée lorsqu’un client a qualifié ses services de “réparations”, car pour elle, le terme a toujours été une chose significative et matérielle impliquant une redistribution de la richesse.

Maîtresse Velvet explique : “En tant que personne qui subit beaucoup de racisme, de suprémacies blanches (…), il a commencé à être vraiment agréable de subvenir à mes besoins et à ma survie grâce aux fonds que je recevais des hommes blancs.” Retrouvez son interview dans la vidéo ci-dessous.

Source de l’article : BuzzFeed NEWS et PaperMag.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *