13 choses à essayer si vous êtes débutant(e) dans le BDSM

D’accord vous êtes prêt(e) à vous lancer dans le BDSM mais vous n’êtes pas tout à fait sûr(e) par où commencer. Peut-être que vos fantasmes sont plus au niveau universitaire et que vous voulez commencer lentement ou peut-être vous êtes juste à court d’idées car vous êtes débutant(e).

Le BDSM peut avoir une mauvaise réputation dans les médias traditionnels, comme si c’était une sorte d’activité déviante que seuls les gens initiés et marginaux pratiquent. C’est faux car le BDSM est pratiqué par toutes sortes de personnes de tous milieux et il prend une place prépondérante pour une grande proportion de femmes. Il n’y a rien de mal à s’investir dans un jeu sexuel pervers et cela ne veut pas dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez vous. Tout ce que cela signifie au final c’est que vous êtes dans un jeu sexuel excentrique et stimulant.

Voici donc 13 pratiques que n’importe quel(lle) débutant(e) peut tester pour bien commencer dans le BDSM.

 

1. Le tirage de cheveux

Tirage doux ou rugueux selon vos envies. S’ils sont longs  les cheveux peuvent aussi être utilisés comme fouet ou chatouiller les parties intimes.

2. La fessée légère

La fessée est définitivement une fantaisie commune et commencer par une légère fessée ou “light” est une bonne idée, avec la possibilité de l’augmenter au fur et à mesure. Commencez avec les mains, puis utilisez des jouets à mesure que vous et votre partenaire devenez plus expérimentés.

3. Le langage agressif et insultes

Le langage agressif ou même vulgaire : Des termes comme “salope”, “putain”, “connard” etc.. pendant l’acte. Dans certaines situations il peut-être bon de se mettre d’accord sur les termes à employer “avant” car une insulte inopinée peut provoquer un blocage soudain chez l’autre.

4. S’attacher avec une écharpe

Beaucoup de gens fantasment sur le bondage et les écharpes, un bon point de départ car les noeuds avec une écharpe sont faciles à déserrer et il est difficile de faire de vrais dégâts contrairement à la corde et les menottes. Biensûr ne pas trop serrer pour ne pas couper la circulation (glisser un doigt entre l’écharpe et la peau par exemple).

5. Les contraintes de lit / Attaches-Lanières

Une fois que vous êtes prêt(e) à passer les foulards, vous pouvez essayer les contraintes de lit ou juste des “sangles de retenue”. La personne attachée aura une impression d’abandon de son corps et cela peut-être très excitant. Veillez à ne pas subir la même mésaventure que Jessie dans le film du même nom diffusé sur Netflix en 2017… 😉

6. Incorporer le “Monsieur” ou “Madame”

En plus du langage agressif, vous pouvez  imposer un “Monsieur” ou “Madame” à votre partenaire de manière à préparer le terrain. C’est un moyen simple d’établir les rôles dans une scène dominant(e) / soumis(e) et de vous garder tous les deux impliqués dans l’acte.

7. Mordre

Mordre est une excellente façon de jouer, certaines personnes sont adeptes et d’autres ne le sont pas vraiment, alors assurez-vous de savoir si votre partenaire aime cela.

8. La supplication

Demander à son ou sa partenaire de supplier pour le sexe ou la punition, mettre l’autre dans un situation de frustration ou de manque.

9. La perversion avec des objets

Utiliser des objets de la vie quotidienne et les transformer en jouets de plaisir ou de torture : cuillères en bois, brosses, spatules ou objets étroits comme  cannes, ceintures minces et règles métalliques offrant la possiblité de “marquer” son ou sa partenaire.

10. Le bandeau sur les yeux

Jeux de sensations avec les yeux bandés. Supprimer un sens à une personne et lui faire subir toutes sortes de plaisirs ou de punitions sans qu’elle ne s’y attende. Utilisation d’objets (plume, pince à linge …) et la taquiner jusqu’au bord de l’orgasme. L’idée est de permettre à la personne qui n’a pas les yeux bandés d’avoir le contrôle sur tout ce qui se passe et à la personne aveugle de lui céder le contrôle.

11. La flagellation

La flagellation à l’air effrayante à première vue mais la douleur qu’elle procure n’est pas très intense et peut-être adaptée à des débutants et son côté effrayant peut en augmenter la sensation de plaisir.

12. Les pinces à linge

Les pinces à linge peuvent être ajustées et retirées rapidement, si nécessaire. Elles sont un bon moyen de commencer à explorer les seuils de la douleur. On peut les essayer sur les mamelons, le ventre et la face interne de la cuisse.

13. La cire de bougie

La cire de bougie est une autre façon de jouer : cela semble effrayant mais ce n’est pas très douloureux, une autre façon d’explorer la douleur. Cependant certains types de bougies brûlent plus que d’autres.

.... Que pensez-vous de cet article ?
  • Intéressant (1)
  • Ennuyeux (1)
  • Génial (0)
  • Utile (0)
  • Nul (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *